Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Je sais pourquoi je vis

4 Juillet 2015, 07:31am

Publié par bibun

Je sais pourquoi je vis

Je sais pourquoi je vis
Même si tout fut indécis
Une si silencieuse maladie
Un corps tellement affaibli

Une respiration qui fut artificielle
Nuits à la fenêtre observant le ciel
Cherchant un courant d'air providentiel
Tant de sommeils sacrificiels

Trop d'anesthésies générales
Une fatigue en épuisement total
Se battre contre le corps médical
Toutes ces pertes collatérales

Enfin des réponses inespérées
Que les années finirent par user
Une parenthèse qui allait se fermer
Soudain, il y eut cet orage d'été

La mousson de ta disparition
Endurer la perquisition
Les heures d'inquisition
Toutes mes erreurs d'inattention

L'abandon de ces familiers
Les uns les voir s'éloigner
Les autres devoir les enterrer
Foyer que les flammes ont léché

Cette nuit où j'ai embrassé la mort
Terrassement d'un si maigre corps
Pas une larme sur un triste sort
Capituler sans l'ombre d'un remord

Les yeux ne parvinrent plus à lutter
Lourdement s'allonger et s'enfoncer
Voir s'effacer cette lueur de chandelier
Comme une odeur de souvenirs brûlés

Sentir sur ma peau ce froid d'hiver
Tout doucement s'éteint la lumière
Battements timides cognant contre la verrière
Alors s'amplifie et s'impose le taire

Un réveil brutal en réanimation
Machine qui impulse ma respiration
La faucheuse abandonna sa vocation
Fantôme errant sans destination

Des regards de mépris
Le vide de ses amis
Coupable des non-dits
Complice et non trahi

Endurer le déshonneur
Cette invisible douleur
Des esprits moqueurs
Rester pour l'honneur

Toutes ces nuits ne plus vouloir dormir
De ces lendemains chaque fois pires
Perdre confiance et ne plus sortir
Toi mon ami, mon frère qui a su me faire mentir

Indéfectible dans les pires moments
Cette lettre sous ce petit banc
Attendre seulement le soleil couchant
M'y rendre pour n'y trouver que des mots absents

Il n'y eut qu'un seul écho existant
Bienvenue dans le monde des vivants
Prouve ce que tu vaux vraiment
Laisse parler les mauvaises gens

Toi qui ne t'est jamais vraiment éloigné
Toi qui n'est plus aujourd'hui à mes côtés
Toi que les ailes blanches ont su draper
Toi qui reste toujours dans mes pensées

Je sais pour quelle raison je vis
Je sais pourquoi encore je souris
Je sais quelle route je suis
Je sais la raison pour laquelle j'écris

Jamais je ne l'oublierai
Ceux qui m'ont accompagnés
Un jour, je l'honorerai
Alors une fois encore je reviendrais

Quoi qu'on en dise ou en pense
Je sais pourquoi j'avance
Chacun avec ses repentances
Je n'ai pas de soucis de conscience

Ne me pense pas fragile ou sensible
Les épreuves nous rendent insubmersibles
On peut être surpris par les invisibles
Ces liens qui deviennent indivisibles

Peu importe les peurs
Se relever de ses petits malheurs
Pas de rancœur, il y a pire ailleurs
Donne juste de toi le meilleur

Commenter cet article