Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Deviens feuille sur mon arbre

8 Janvier 2016, 10:28am

Publié par bibun

Deviens feuille sur mon arbre

Lorsque moururent les feux de veillées, épuisés parce qu'ils cessèrent d'être ravivés, les histoires peu à peu, perdirent également de leur luminosité et le silence apporta l'obscurité. Les contes et légendes au fil du temps finirent par s'oublier, trop peu nombreux à les conter et plus personne autour de ces feux asphyxiés pour les écouter...

Au commencement de la terre, il y a de cela plus de quatre milliards et demi d'années n'existait qu'un seul continent entouré d'un unique océan. Au centre de cette vaste contrée accueillante mais stérile de toute existence, s'imposait un gigantesque arbre dont les cimes de ses branches tutoyaient presque le ciel prénommée Era, Déesse et avant tout protectrice de toute vie qu'elle décida d'offrir aux êtres qui peuplèrent son monde, qu'ils puissent être animal, végétal ou humain, avec pour ces derniers une intelligence supérieure, afin qu'ils puissent mieux comprendre le sens de toute chose.

Alors à chaque âme, Era accorda trois existences totalement différentes. A chacune d'entre elle, au cœur de tronc, elle leur proposa d'être tour à tour sur ces terres d'être une source de vie.
"Tu vivras sous une forme végétale, animale ou humaine et tu mourras à chacune d'entre elle. A chaque fin d'existence, tu reviendras près de moi, tu t'allongeras à même la terre, tu redeviendras poussière et un nouveau cycle commencera. Mes racines t'offriront chaleur et réconfort, tu seras la sève qui coulera en moi. Puis un jour, tu seras à nouveau fruit sur mon arbre et lorsque celui-ci tombera, une nouvelle vie commencera pour toi."
"Après ce cycle de tes 3 existences, je te poserai deux questions, dont la première sera décisive, puisque elle te permettra de devenir feuille sur mon arbre. Quand l'automne viendra, agitant mes branches parvenant à faire tomber chacune d'entre elles et que le courant les portera jusqu'au ciel, alors à ce moment, l'éternité des cieux te sera accordé."

"Si tu ne parviens pas à me donner la bonne réponse, alors à ce moment, ta mémoire te sera effacée et tu recommenceras un nouveau cycle de trois nouvelles existences, jusqu'à que la sagesse puisse t'apporter la bonne réponse.

A chaque fois qu'un cycle prit fin, Era posa toujours cette éternelle question...

"Quelle existence eut été la plus importante ?"

La seule réponse qui put avoir grâce à sa réponse, "deviens feuille sur mon arbre"... fut les trois.

Il résidait toujours une question que seules les âmes devenues feuilles purent entendre...

"Quelle est l'existence qui pourrait ne pas exister sans nuire aux deux autres ?"

A cette interrogation, tout le monde répondit aucune, mais la seule réponse correcte fut la race humaine.

Seulement deux phrases venaient à conclure cet ultime cycle... "Redeviens fruit sur mon arbre et recommence chacune de tes vies jusqu'à pouvoir devenir feuille sur mon arbre et trouver le chemin de l'éternité." Ou alors... "Deviens feuille sur mon arbre et laisse l'automne te porter jusqu'aux portes de l'éternité".

Un jour, une âme lui demanda de lui expliquer quelle pouvait être la raison la race humaine n'était pas nécessairement indispensable aux deux autres. Era prit alors le temps de répondre à sa requête qui jusqu'à lors ne souleva aucune palabre.

J'ai accordé à la race humaine une intelligence bien supérieure à toutes les autres, presque infinie. Elle aurait été capable d'accomplir de grandes choses pour le bien de toutes les autres. Or, cela a juste contribué à ce qu'elle se pense dominante, alors que tous les prodiges viennent de la nature, leur capacité leur a seulement permis de les interpréter. La race humaine cherche avant tout à conquérir, à guerroyer, à détruire tout ce qui leur ait offert, uniquement pour son confort. Un jour, il n'y aura plus de feuilles sur mon arbre, parce qu'il n'y aura plus la bonne réponse. Alors, je viendrais à mourir et l'homme en sera responsable... Le moment viendra où alors, il devra payer les conséquences de ses actes, parce que cette terre qui fut mienne voudra rétablir l'équilibre des choses.

A présent, deviens feuille sur mon arbre et laisse l'automne te porter jusqu'aux portes de l'éternité.

Les récits ont toujours accompagné l'histoire, par des peintures sur des roches, par des histoires racontées autour de feux de veillées. Des histoires, des mythologies devenues légendes, bien au-delà de civilisations disparues... Derrière toute légende, il y a toujours une part de vérité aussi infime soit elle... On ne demande pas forcément d'y croire, juste d'en comprendre le sens...

Ce qui ne se raconte plus finit toujours pas être oublié...

Commenter cet article