Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Prison de verre

29 Mars 2010, 17:08pm

Publié par bibun

Vivre dans un globe de verre, de le vouloir ou non il faut juste s'en satisfaire, parce qu'on ne peut pas s'en défaire. Alors il suffit simplement d'allumer la lumière, de prendre le temps de s'habituer à cette atmosphère et se laisser charmer par toutes ses chimères.

De ce bocal regarder vers l'extérieur, vers cet ailleurs, ce monde qui fait si peur, qui possède bien des laideurs, bien des frayeurs, bien des douleurs...

Pourtant il pourrait être si facile de laisser ça de côté, garder les yeux fermés et pouvoir seulement s'enivrer, par des chants d'oiseaux, le simple écho des mots, un battement de coeur ou un frisson de bonheur... tout ce qui rend le monde bien meilleur.

Derrière la verrière de cette bulle de verre s'y trouve des émotions qui ne s'expriment pas de la même façon, parce qu'il y a des mots qui ne peuvent pas être prononcés, que la voix ne sait pas porter pour les faire exister.

Mais il suffit seulement de regarder autour de soi, ces mots sont là, ils sont écrit partout avec de la couleur de vie. C'est un endroit où les sentiments sont rois, où l'amour se reçoit au travers d'un coeur qui bat...

Ce qui ne pouvait être prononcé, saura quand même te toucher, te transpercer, te bercer... pour cela dans cette bulle il te faudra y pénétrer... Alors de nouveaux songes pourront se dessiner et où chacun de ses rêves pourront se colorier.



bulle

 

Voir les commentaires

juste ici bas

29 Mars 2010, 17:06pm

Publié par bibun

Sur une planète que l'on en voit pas, le petit prince nous observe ici bas, attiré par la curiosité d'une vie bien animée. De nos terres il pourrait voir bien des guerres, bien des misères, des vies à ciel découvert, des cris trop couverts...
Quand les yeux deviennent hagards, que le visage devient blafard par une réalité parfois trop noire, alors il lui reste à en détourner le regard à la recherche de l'espoir, peut-être devenu illusoire.
Des pleurs qui s'imposent sur beaucoup trop de choses, ces larmes qui donnent la vie à sa rose, mais également l'encre de ses proses.
Avant que la trop grande fatigue ne vienne l'emporter, il ne lui reste plus qu'à regarder de l'autre côté à la nuit tombée, vers son ciel étoilé, là où les rêves peuvent s'illuminer et simplement souhaiter, que lorsque le jour viendra à nouveau à se lever, qu'un mouton puisse encore lui être dessiné...


Le-petit-prince-de-St.-Ex.jpg 

Voir les commentaires

Des pages à effeuiller

26 Mars 2010, 20:29pm

Publié par bibun

Il y a ces pensées que l'on ne peut pas contrôler, que l'on ne cherche même à freiner, juste s'en contenter...
Des pensées du passé comme un album que l'on effeuillerait, des pensées du présent que l'on ne voudrait jamais cesser de partager et ces pensées futures que l'on souhaiterait tant voir s'exaucer...
Mais de ce temps lui accorder allégeance, que par ton unique présence, qu'il puisse avoir un sens...

page-qui-se-tourne.jpg 

Voir les commentaires

Bouquet de souvenirs

26 Mars 2010, 20:20pm

Publié par bibun

A mon tour il m'a fallut grandir, mais de mes rêves ne pas vouloir m'en dévêtir et aujourd'hui pouvoir encore les cueillir.
Juste les ramasser, en faire un bouquet et aux quatre vent le lancer...
Alors il me restera à les regarder, que le souffle saura porter et peut-être voir chacun de ces songes se réaliser...

attrape-reve.jpg 

Voir les commentaires

Quelques mots

26 Mars 2010, 20:10pm

Publié par bibun

Il y a ces mots que le temps va finir par espacer, que le vent finira par éparpiller, que la pluie arrivera à effacer.

Même si la vie était amené à les faire disparaître, ma mémoire elle ne pourra jamais l'admettre et encore moins s'y soumettre.

Je ne sais pas quel mot prononcer pour effrayer ta solitude ou pour soulager tes inquiétudes, parce que je me sens si impuissant de ne pouvoir chasser tes tourments.

Il y a tous ces mots avec lesquels les histoires peuvent s'écrire, mais malheureusement l'on ne ne peut pas les réécrire...

Alors de mes dires, je peux également entendre le souffle de mes soupirs, parce que je peux sentir le temps fuir.

Je ne vais pas m'en aller, je ne vais pas me détourner, je vais rester et continuer à échanger, partager, autant que le temps pourra te l'accorder...

Ne pleure plus, même si tu penses que tout est à présent dissolu, que tout semble vouloir te tirer vers le bas, que trop dur te paraît le combat...

Il y aura l'espoir auquel je crois, des mots de moi... repose-toi, je ne partirai pas...



lune-et-son-reflet.gif

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>