Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Au jeu de la mort

15 Décembre 2010, 15:38pm

Publié par bibun

Ça s'est joué à un mois près, le seul endroit où l'on aurait pu se rencontrer, entre décor d'enfer et de voie lactée.

Mais mon corps s'est de nouveau animé, rescapé d'une guerre où les hostilités n'ont rien épargné au rythme d'un électrocardiogramme qui bataillait.

Les souvenirs ont de nouveau afflué, à ce même endroit où ce corps inanimé aurait dû le rester, mais ne devoir le salue qu'à un simple chandelier.

Ça s'est joué à un mois près, le seul endroit où l'on aurait pu se rencontrer, mais aujourd'hui je suis encore sur pied.

Il n'y aurait nul besoin de mots prononcés pour te dire ô combien j'ai pu te détester et où le pardon n'arrivera pas à s'imposer.

De mes souvenirs seul le mauvais l'a emporté, où tes méfaits je n'ai pas su les oublier, à ces plaies que je continue de panser.

Papa c'est comme cela que j'aurais dû te nommer, mais ce mot là, mais ce mot là je n'ai eu d'autre choix que de le destituer.

Ça s'est joué à un mois près, le seul endroit où nos fantômes auraient pu se rencontrer avant que nos cendres soient éparpillés.

Ces mots là ont quelque chose d'erroné, parce qu'il n'auraient jamais dû être laissé, ils sont simplement éclairés par ce simple chandelier.

Dans ce cercueil où je ne suis pas allongé réveillé par le chant d'un électrocardiogramme qui s'est seulement affolé.

Ça s'est joué à un mois près, le seul endroit où l'on aurait pu se rencontrer, où ces mots qui n'auraient pas dû être prononcé, qu'il me faudra justifier.

Des mots qui verront mon ardoise s'élever, qu'il me faudra certainement un jour payer, mais je les assumerai comme je l'ai toujours fait.

Ça aurait pu se jouer à un mois près, mais il m'arrive encore de sentir l'odeur de brûlé que ce chandelier a pu laisser.

Le silence va de nouveau s'imposer juste avant que ces mots viennent à en être incendié, une façon de ne plus être hanté.

hell-11g.jpg

Voir les commentaires