Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Dans le sillage des ombres

22 Septembre 2012, 11:13am

Publié par bibun

Pas toujours le temps de l'écrire
C'est encore l'heure de courir
Ne pas faire l'erreur d'y réfléchir
Consentir qu'il faille seulement fuir

Il y a ce pisteur qui me suit à la trace
Avec bien plus que de simples menaces
L'hostile qui sans cesse me pourchasse
Puis la fatigue laissera place au volte-face

S'inventer de perpétuels défis
Pour s'accorder un peu de répit
Pas forcément qu'il y en ait l'envie
C'est bien souvent le seul compromis

Il y a ce pisteur qui me suit à la trace
Avec bien plus que de simples menaces
L'hostile qui sans cesse me pourchasse
Puis la fatigue laissera place au volte-face

C'est cette voix du fond des âges
Il est l'ombre dans notre sillage
Ce vent te poussant loin des rivages
La lame de fond de nos naufrages

Il y a ce pisteur qui me suit à la trace
Avec bien plus que de simples menaces
L'hostile qui sans cesse me pourchasse
Puis la fatigue laissera place au volte-face

Tant d'errances vers ces impossibles ailleurs
Ces vestiges de ce qui fut ce monde meilleur
Ce lieu qui empêcherait l'avancée de l'inquisiteur
Désespoir que l'on perd toujours au poker menteur

Il y a ce pisteur qui me suit à la trace
Avec bien plus que de simples menaces
L'hostile qui sans cesse me pourchasse
Jusqu'à ce jour où l'on sera face à face.

 

ombre-inquisiteur-pisteur-errance-desespoir-tristesse-poke.jpeg

Voir les commentaires

Vitesse Variable

20 Septembre 2012, 14:40pm

Publié par bibun

Il est possible de regretter amèrement ce temps heureux de l'insouciance
Quand on pouvait encore vivre sans méfiance, avant de perdre toute confiance
Les coups durs parviennent à te prouver qu'il y a de la noirceur dans toute couleur
Ce contraste où le pire a réussi à se diluer dans ce qu'il pouvait y avoir de meilleur

Parce que la vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son
On se laisse porter par son coeur avant de donner audience à sa raison

Même les plus belles émotions peuvent se consumer et choir en tisons
Ce qu'il reste de ces sentiments brûlés par les flammes de la trahison
Cette petite mort accordée par la main ayant donnée ce dernier coup de sabre
Comme une sinistre épitaphe qui resterait gravée à jamais dans le marbre

Parce que la vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son
On laisse parfois faire les choses pas pour les meilleures des raisons

Certain ne veulent ni ne peuvent s'empêcher d'avoir ce besoin viscéral
De vomir des insanités dictées par des pensées dénuées de toute morale
Le monde regorge de ces petites gens soi-disant irréprochables et respectables
Même derrière leur allure minaudée, tôt ou tard on finit par les trouver détestables

Parce que la vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son
On se laisse souvent charmer par les êtres avant de les trouver cons.

 

etoile-filante

Voir les commentaires

Pas le courage d'oublier

19 Septembre 2012, 10:43am

Publié par bibun

Il est difficile quelquefois d'accepter que les choses soient seulement ainsi
Un regard qui se perd en se laissant étreindre par cette douce vague de nostalgie
Une pensée attendrissante envers toutes ces personnes que l'on a pu chérir
Ces fantômes d'aujourd'hui que l'on ne parvient pas à pouvoir laisser partir
Chaque jour fouiller cette malle aux souvenirs pour ressentir encore la présence
Une façon comme une autre de retarder l'absence, avant que ne s'abatte le silence
Sans cesse cette pensée imaginaire que le nous eut encore cette saveur délectable
Mais face à l'abandon ou à la mort, ces accords resteront à jamais non négociables
Parfois avoir le courage de renoncer à cette malle afin que le vent parvienne à s'y engouffrer
Les souvenirs n'en seront pas oubliés tant que les mots se prononceront pour les faire subsister
Il y a aussi chacun de ces coffres que l'on aura jamais la force ni la volonté de s'en détourner
Savoir l'enfouir afin d'en protéger celui-ci, une manière de t'avouer que je ne pourrais t'oublier.

 

courage-absence-silence-abandon-deuil-seul-au-monde-tristes.jpg

Voir les commentaires

En seulement ton nom

15 Septembre 2012, 09:13am

Publié par bibun

Il y eut cette ère lointaine où se vénérèrent toutes ces idoles
Au travers de dons sacrificiels ou festifs avec des moeurs frivoles
Regard affligeant sur l'histoire considérée aujourd'hui comme ostentatoire
Morale et bienséance ont très vite fait d'établir des listes blasphématoires
Derrière ces religions hissant bien haut leur étendard de respectabilité
Ce n'est rien d'autre que des despotes qui ne firent que se succéder
Difficile de croire que ceux qui se prétendent l'écho du tout puissant
En réalité, ne font que masquer le passé et leurs oripeaux tâchés de sang
Le tout amour depuis la nuit des temps ne s'offre que dans un baiser de la mort
Consacrer son âme à Dieu mais pour la chair à canon, faire le sacrifice de son corps
Aucun des bigots n'oseraient s'imaginer que le créateur les a seulement abandonnés
Dès lors où les lieux de culte se sont divisés avec des paroles sans cesse détournées
Il n'est plus pensable de revoir aujourd'hui ni demain ces miracles jadis fabuleux
Parce que certaines vérités témoigneraient  à bien des égards un cruel désaveu

 

guerre-religion-sacrifice-dieu-createur-non-existence-parol.jpg

Voir les commentaires

Au-delà des apparences

9 Septembre 2012, 18:20pm

Publié par bibun

Imposer sans le vouloir sur les événements une certaine distance
Une façon peut-être de s'épargner biens de nouvelles souffrances
Une attitude souvent mal interprétée comme une forme d'arrogance
Malheureusement il reste difficile d'aller au-delà des apparences

Tant de mauvaises expériences font que l'on peut devenir trop fier
Abandonner l'argile pour apprendre à forger des pots de fer
A cause de trop de souvenirs sculptés brisés à même la terre
Ne rien demander, le manque s'en défaire et du peu s'en satisfaire

Se parer de ce maudit costume de fierté que l'on a pris l'habitude de porter
Bien souvent en ressentir le regret comme possédé par la culpabilité
Parce que derrière chacun des masques avec lesquels on parvient à se grimer
Il y a toutes ces cicatrices sur lesquelles les regards ne doivent plus se poser

Il est à présent l'heure de repartir sans mot dire, juste avec un sourire
Certaines erreurs de notre passé nous enseignent l'élégance du repentir
Parfois il vaut mieux des mensonges avec lesquels il est préférable de s'enfuir
Car, ô combien certaines vérités ont ce cruel pouvoir de tant faire souffrir

 

apparence-trompeuse-mefiance-souffrance-suicide-silence-poe.jpg

Voir les commentaires

1 2 > >>