Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Voir encore le soleil se lever

27 Juin 2013, 12:26pm

Publié par bibun

Ressentir comme un sentiment d'abandon
Silence de ces lieux en morte saison
Bien loin de ces battements au diapason
Quand se foudroie les désirs de cupidon

Toute chose finit par se conjuguer au passé
Délaisser quelquefois des pages inachevées
Des histoires qui ont manqué de mots inspirés
Se narrant tantôt avec colère tantôt avec regrets

Chacune de ces nuits à veiller tard
Temps qui se fige et exhume la mémoire
Des souvenirs avec lesquels s'émouvoir
Tirant des larmes où se noie l'espoir

Âme solitaire adossée à ce lugubre réverbère
Où la pénombre étouffe cette petite lumière
Au loin s'échappe le grognement du Cerbère
L'heure de fermer seulement les paupières

Attendre pour voir encore le jour se lever
Mais savoir que le matin ne viendra jamais
La lumière vacille avant de s'essouffler
A présent, il ne me reste plus que l'obscurité

 

cerbere-trsitesse-abandon-ame-solitaire-faux-espoirs-cupido.jpg

Voir les commentaires

Il était... encore une fois

19 Juin 2013, 15:08pm

Publié par bibun

Qu'adviendra-t-il un jour de nous
Laissant ces temps nous rendre fou
Vivre avec le seul instinct du loup
Pour quoi ne pas se jeter des cailloux

Entretenir ces si longues discussions
La seule façon de pérenniser la compassion
Donner encore de l'existence à l'imagination
Étouffant ainsi bien des abominations

Laissons de côté toutes nos certitudes et préjugés
Les différences doivent coexister et non s'imposer
Quand les mauvaises idées deviennent des polycopiés
Ne pas accorder à la haine, une liberté de pensée

Il y a toujours des éternelles différences
Des amours naissant avec d'autres attirances
Ne pas poser ce regard empli de méprisance
Accepter le monde avec toutes ses nuances

Prendre le temps d'en apprendre sur autrui
Où les cultures sont les couleurs de nos vies
Mais l'ignorance peut nous conduire à la phobie
Et l'intolérance a provoqué l'occupation Nazi

Continuons à nous laisser irrémédiablement séduire par les même thèmes
Décomplexons-nous et portons au seuil de nos maisons tous ces extrêmes
Recousons ces étoiles ou ces triangles et faisons-en nos emblèmes
S'inféoder de tout dilemme, c'est l'heure de lancer l'anathème

Que voulons-nous léguer aux prochaines générations
Que la différence mérite forcément l'éradication
Sans compromission donner seulement l'extrême onction
Alors toi ou moi encourrons le peloton d'exécution

 

intolerance-homophobie-xenophobie-racisme-extreme-droite-de.jpg

Voir les commentaires

Y croire

12 Juin 2013, 19:22pm

Publié par bibun

La quantité ne fait pas la qualité
Un vieil adage maintes fois prouvé
La foule n'apporte pas l'identité
Simplement une fulgurante vivacité
D'abord acclamé avant d'être broyé
Savoir parfois se faire discret
Alors en comprendre les vérités
Nul besoin des clabaudages d'étrangers
Il suffit d'un seul être pour exister
Que demain souffre de s'impatienter

Faut-il seulement encore y croire
Combattre sans cesse le désespoir
Ces vents de promesses illusoires
Avant qu'il ne soit beaucoup trop tard

Mettre de la couleur vive sur l'invisible
Donner de l'éclat à ce qui est imperceptible
Rendre ces Évidences totalement compréhensibles
Permettre aux murmures de devenir enfin audibles
Esquisser chacun des traits de l'indescriptible
Pousser la raison jusqu'au delà du possible
Apporter aux sentiments une dimension irrésistible
Réveiller ce qui ne peut nous laisser insensible
Gommer tout ce que nos yeux considèrent nuisibles
Même si rien n'est jamais complètement indestructible

Faut-il seulement encore y croire
Combattre sans cesse le désespoir
Ces vents de promesses illusoires
Avant qu'il ne soit beaucoup trop tard

Paroles échangées qu'à demi-mot
De la même sonorité que l'adagio
Faire du nous, être cet unique duo
A veiller à la lumière des flambeaux
Bercer par cette mélodie de flutiau
Effacer cette seule ombre au tableau
Le fléau de chacun de nos propres maux
Se laisser succomber par l'inamoramento
Il suffit parfois d'une simple goutte d'eau
Pour voir renaître ce qui nous a fait défaut

Faut-il seulement encore y croire
Combattre sans cesse le désespoir
Ces vents de promesses illusoires
Avant qu'il ne soit beaucoup trop tard
Alors à toi... seulement de voir
A moi d'entretenir l'espoir...
Que nous puissions toujours y croire

 

Dreamworld-Night-Hd-Desktop-Wallpaper.jpg

Voir les commentaires