Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

La maison de l'horizon

31 Mars 2015, 09:01am

Publié par bibun

La maison de l'horizon

Cette vieille masure
Ricochent sur les murs
Ces mots en pâtures
Que le silence défigure

Maison du bout de la rue
Une adresse qui s'est perdue
Les voix n'y résonnent plus
Rires qui se sont aussi tus

Une si ancienne chaumière
Où ne baigne plus la lumière
S'accumule un peu plus de poussière
Dévorée aussi par les herbes de l'enfer

Il y a péril en la demeure
Même les lézardes se meurent
Ne réside plus que la peur
Agonie en son coeur

S'écroule la bâtisse
Le climat est propice
En être le complice
Des espoirs factices

Plus qu'un amas de ruines
Enveloppé par brouillard de bruine
Vives émotions clandestines
Furtifs sourires en rapines

Aujourd'hui il n'y a plus de foyer
Une malle y seulement enterrée
Des légers aux plus lourds secrets
S'éloigner sans plus jamais se retourner

Manque toujours cette nouvelle maison
Là quelque part derrière l'horizon
Loin des hauts murs de cette prison
Où mots et verbes se conjugueront

Il reste à construire cet abri indestructible
Un endroit où les voix en soient audibles
Ne se laissons plus devenir invisibles
La volonté d'y croire, rien est impossible

Voir les commentaires

A bord de ce ferry

27 Mars 2015, 09:50am

Publié par bibun

A bord de ce ferry

Mon île, mon elle
Ma vie, ma belle
Entre maquis et ciel
Mon Éden providentiel

Coeur de méditerranée
Larme dans l'immensité
Petite terre de beauté
Aux paysages contrastés

On la découvre au levant
On la ressent au couchant
Être parfois qu'un écoutant
Quand s'élèvent les chants

Prendre les chemins escarpés
Vers ces petits villages perchés
On y parle la langue sacré
Tradition encore à respecter

Monter à bord de ce ferry
Qui me ramène à mon pays
A la proue observer l'infini
Au loin, le relief de mon paradis

Parcours qui m'a mené ailleurs
Souvenirs qui jamais ne meurent
Mon enfance et toute ces couleurs
Ces histoires que je conte par coeur

C'est mon île, c'est mon elle
Toute ma vie, toujours aussi belle
Ce maquis qui s'expose au ciel
Retrouver mon Éden providentiel

Voir les commentaires

Que se partage

12 Mars 2015, 09:28am

Publié par bibun

Que se partage

Partageons nos temps
Nos insouciances d'enfant
Nos espoirs d'adolescents
Nos désirs si ardents

Partageons nos jours
Hasardons-nous de détours
Voir éclore les belles de jour
Que le temps n'ait plus cours

Partageons nos heures
Vivons de petits bonheurs
S'éclaire l'aube du meilleur
Ici et nulle part ailleurs

Partageons nos matins
Parcourir le même chemin
Nos pas vers le lointain
Où se dessine un destin

Partageons nos soirs
Souvenirs dans nos mémoires
A la lueur d'un phare
Plus qu'une seule histoire

Partageons nos moments
Quel qu'en soit le temps
Seulement nous maintenant
Avenir se conjuguant au présent

Partageons nos endroits
Où l'on se parle tout bas
Une empreinte de toi
Viens tout près de moi

Partageons nos vies
Un temps indéfini
N'attendons plus après les si
Qu'il en soit juste ainsi

Voir les commentaires

Alors viens...

4 Mars 2015, 10:15am

Publié par bibun

Alors viens...

Je crois en toi même quand tu doutes
Il y a toujours des choses que l'on redoute
Qui donnent cette impression de déroute
Alors viens, prenons une toute autre route

Je crois en toi même quand tu perds confiance
Lorsque l'espoir se consume par la méfiance
Qui met à mal chacune de tes croyances
Alors viens, marchons jusqu'à providence

Je crois en toi même quand la vie se pleure
Lorsque se ressent cette si vive douleur
Par toutes ces épreuves brise-coeur
Alors viens, attardons-nous sur le meilleur

N'attends pas de moi d'excuses pour te conforter
Je pourrai être ta colère si ça peut t'aider
On se prive du jour si on se laisse enfermer
C'est parce que je crois en toi, ne l'oublie jamais

N'attends pas de moi des mots que tu voudrais entendre
Je pourrai te dire des mensonges avec lesquels se méprendre
Préférer plutôt ces histoires qui ont besoin de s'apprendre
C'est parce que je crois en toi, c'est tout ce qu'il y a à comprendre

N'attends pas de moi de te considérer comme quelqu'un de fragile
Je pourrai être indifférent en te contant bien des vaudevilles
Comme tous ces non-dits qui rendent le quotidien stérile
Parce que croire en toi, c'est ce qui m'est le plus facile

On peut parfois se perdre ou bien trébucher
L'existence peut paraître parfois bien compliquée
Le vrai courage c'est de franchir l'arrivée
Peu importe que l'on soit premier ou bon dernier

A présent, crois-en toi
C'est pourtant enfoui là
Allez viens, on s'en va
Est-ce que tu crois en moi ?

Voir les commentaires