Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

25 janvier 2010 22h53

25 Janvier 2011, 07:15am

Publié par bibun

Un an s'est écoulé depuis que nos pas ont cessé de s'accompagner et pourtant c'est comme si pour moi le temps s'était figé

 

Triste anniversaire que le coeur ne saurait oublier, mais il me reste des mots pour continuer à te faire exister

 

Très souvent un souvenir est là pour me rappeler à quel point ton absence peut me cruellement me manquer

 

Cette nuit le sommeil s'est volatilisé par une mémoire que je sais pas maîtriser et qui sait parfois si bien me malmener

 

L'écho de ton souffle haletant, ces deux longues minutes plombées avant que tu ne puisses plus respirer

 

La raideur de ton petit corps qui s'est installée, désespoir de comprendre que jamais plus tu ne te réveillerais

 

Pourtant ce que j'ai envie de me rappeler, l'ami que tu étais, mon fidèle opposé de pouvoir exprimer ce que je n'ai jamais su porter

 

La seule chose qui puisse me réconforter, c'est que tout ce qu'il s'est passé après t'a pu t'être épargné

 

Quand le monde s'est effondré, quand le foyer s'est vu incendié et que tout ce que l'on pensait posséder s'est embrasé

 

Je n'aurais pas pu supporter à cet autre abandon qu'il m'aurait encore une nouvelle fois dû mettre imposé

 

Aujourd'hui il y a encore tant de regrets, de ne plus voir ta frimousse de côté comme pour toujours témoigner ce qu'il pouvait manquer

 

Mais surtout ta présence qui savait si bien réchauffer même les plus lourdes peines à supporter et qu'il n'y aura plus de toi à mes côtés

 

Merci de ton amitié à ces larmes qui n'ont jamais été versées, toi qui avait toujours un regard posé qui ne s'est jamais détourné

 

Cette pensée est tienne... mais je souhaiterai tant que tu puisses être encore à mes côtés, une caresse que même les mots ne sauraient donner.

 

Tu ne sauras jamais à quel point tu peux me manquer, à ce grand vide laissé, où toutes les routes se sont séparées, où chacun s'est retrouvé abandonné.

Sensass 1 (1)

Commenter cet article