Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Articles avec #poesie

N'y pensons pas...

8 Septembre 2015, 19:49pm

Publié par bibun

N'y pensons pas...

Ne pensons pas à demain
Aux premières lueurs du matin
Comme on ouvre un écrin
La rosée amplifie les parfums

Ne pensons pas à jeudi
Soyons ensemble aujourd'hui
Nos souvenirs et nos envies
L'improvisation est un art de vie

C'est seulement ce moment
A la fois exquis et enivrant
Ne courons pas après le temps
Il sera perdu forcément

Ne pensons pas à plus tard
Profitons juste de ce soir
A éclairer nos mémoires
De nos pertes ou nos victoires

Ne pensons pas à l'autre été
Celui-ci n'est pas terminé
Que s'exprime la spontanéité
Le seul désir de se révéler

C'est en cet instant
Être conteur et écoutant
De nos mots aux multiples sentiments
C'est comme ça qu'on se connait vraiment

Ne pensons pas être en retard
Tout se vit tôt ou tard
Nos chutes et nos précieux espoirs
Dans chaque lettre qui composent nos histoires

Tu vois, on distingue déjà le matin
Hier a pu cultiver son demain
Laissons se présenter à nous le destin
Vivons, aimons et surtout ne précipitons rien

Voir les commentaires

5 septembre 2015

27 Août 2015, 19:39pm

Publié par bibun

5 septembre 2015

Ensemble, en ce jour et en cette heure
Les vôtres et les nôtres ne soient qu'un seul chœur
De nos voix ne resplendissent qu'une seule lueur
Une prière pour accompagner vos deux cœurs

Ensemble, près de vous au Castellet
Entourés des rameaux d'oliviers
Se prononce ces paroles de bénédicité
Communion des conviés aux jeunes mariés

Ensemble, en ce lieu aujourd'hui
Nos familles et amis réunis
Ces pensées en homélie
Puisse votre union être bénie

Les mots ont ce pouvoir extraordinaire
Associés à chacune de nos bougies de prières
Ensemble, autour de vous sur ces terres
Mémorable souvenir qui prolongera l'éphémère

Sur ce chemin qui vous a apporté l'harmonie
S'épanouiront les racines de votre arbre de vie
Que les saints vous l'abondent de fruits
Que vos anneaux soient le symbole de l'amour infini

Ensemble, en ce lieu aujourd'hui
Nos familles et amis réunis
Ces pensées en homélie
Puisse votre union être bénie

Elodie et Mika

Voir les commentaires

A la fin de l'été

19 Août 2015, 08:48am

Publié par bibun

A la fin de l'été

Que va-t-il se passer après l'été,

peut-être le souffle coupé,

peut-être encore des destins croisés,

peut-être des mots oubliés.

Des choses à se déposséder,

des regards abandonnés,

encore d'autres mots à oublier...

mais que va-t-il rester.

Des sacs à porter,

lourds par le vide qu'ils peuvent posséder.

La nuit est tombée,

volets fermés,

dernier tour de clef...

puis s'en aller sur des chemins à peine éclairés.

D'une lune préférant s'éclipser,

pour sublimer ce ciel magistralement constellé.

Avec lequel s'étourdir et rêvasser,

en patientant jusqu'au prochain été...

Voir les commentaires

Les hostiles réactions

18 Août 2015, 20:04pm

Publié par bibun

Les hostiles réactions

Cette bulle au verre épais
Un cristal à la vive luminosité
La divine sensation de s'oublier
De s'imaginer enfin protégé

S'accrocher à un leurre
Finir vaincu plutôt que vainqueur
L'édifice ne peut être protecteur
Quand le pire provient de l'intérieur

Un univers totalement privé de confidences
Noyé par une interminable vague de silence
En même temps qui veut savoir ce qui se pense
Lorsque tout le monde prend ses distances

Il y a ces mots qui suscitent d'hostiles réactions
Crier au fou sur ces spectres en grande dépression
S'éloigner de ces bulles que l'on abandonne à l'isolation
Avec l'orage s'accompagne toujours la révélation

Se distingue à mesure les nombreux absents
Se perd les soutiens et les encouragements
Le temps s'écoule alors différemment
Quand l'effervescence laisse place au néant

Vois en moi seulement ton reflet
Les choses ne restent jamais figées
Il faut savoir également impulser
Je crois en toi, car je sais qui tu es

Dis-moi, n'es-tu pas épuisé
Parvenir à rester sans cesse éveillé
Dis-moi, ne te sens-tu pas étranger
Dans cette bulle qui parvient si bien à éloigner

Je caresse cette paroi
Solitude qui impose sa loi
Je reste néanmoins là
Or, je ne peux la briser pour toi

N'attends pas de moi de t'assister
Je connais aussi cette fascinante facilité
Que les cendres puissent enflammer ta volonté
Je crois en toi, c'est la meilleure façon de t'aider

Laisse moi te porter sur mes épaules
Marcher sans suivre de boussole
Que tu puisses reprendre ton envol
Que s'entende à nouveau tes paroles

Même si mon regard semble parfois s'évader
Regarde, et dis-moi ce que tu reconnais
Confie-moi ce que le pire a su t'enseigner
Raconte-moi comment tout a commencé

Il ne faut retenir que les belles réactions
Je ne peux que posséder de l'admiration
Quand se combat toute forme de résignation
Quand l'ombre se dissout par l'illumination

Voir les commentaires

Ma plume

13 Août 2015, 08:16am

Publié par bibun

Ma plume

Écrire pour ne pas t'oublier
Se rappeler la personne que tu es
Se souvenir de ces moments donnés
Aussi bien le bon que le mauvais
Tout ce qui a réussi à nous façonner
Un nouveau regard sur lumière et obscurité

Une pensée un petit peu réfléchie
Accorder un tout autre sens à sa vie
Des longs chemins plutôt que des raccourcis
Toujours une pléiade de mots à l'esprit
Cette plume avec laquelle je les écris
Qui parlent de rêves, de doutes ou de non dits

J'ai cette peur qui s'invite quelquefois
Que les lettres ne se mettent plus à l'endroit
Petite plume abandonnée par le désarroi
Ce silence qui un jour m’ensevelira
Parce que plus rien ne se partagera
Ça sonnera le glas de nos il était une fois

Voir s'envoler cette plume si légère
Qui virevolte, s'éloigne et se perd
Se déposant au beau milieu du désert
Épuisée, devenant aride de vers
Laisser l'encre abreuver ce qui s'espère
Avant que le sable n'ait tout recouvert

Ma plume est surtout mon pochoir
Ne pas chercher à en faire de l'art
Juste des tableaux de nos histoires
La confiance naquit de nos déboires
Sans oublier le reflet de nos espoirs
Car nos mots ont ce formidable pouvoir

Il y eut chacun de ces moments
Si riches émotionnellement
Nos voix et nos serments
Ma plume gardienne du temps
Des poésies les glorifiant
A jamais te garder bien présent

Te souviens-tu de ce quand ?
De nos routes se croisant
Ces pas dans le sable s'effaçant
Nos vécus toujours se racontant
Te souviens-tu encore de ces instants ?
Ma simple plume les immortalisant

Ma plume avec laquelle j'écris
Des vies ainsi que des homélies
Ma plume qui continuellement se nourrit
Par tant de passions ou de tragédies
Ma plume, à toi, à vous, à elle ou lui
Qui partage sans cesse mes insomnies

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>