Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Articles avec #poesie

Révélations

23 Juillet 2014, 07:14am

Publié par bibun

Toujours lorsque le temps est malencombre
Surgit alors de nulle part l'homme de l'ombre
Marchant toujours au milieu des décombres
De son vieil âge ne pas en connaître les nombres

Plus personne ne connaît son véritable nom
A qui l'on accorde si peu d'attention
Peut-être par ses mots aux sombres prédictions
Narrateur d'histoires au gré de l'inspiration

Toujours des phrases incomplètes
Les réflexions ne sont pas désuètes
C'est le but ultime de toute quête
Que se révèle en toi l'ophélète

Les véritables paroles pour pouvoir les comprendre
Ne possèdent de concetto que tu aies envie d'entendre
Ne se parent pas de mots que tu aimerais entendre
Mais s'entourent de lettres que tu aies besoin d'entendre

Il est possible de tout envoyer au vent
Tout ce qui nous semble déplaisant
Écarter les apophtegmes dérangeants
Pour rendre les présents inexistants

Un jour de son nom tu te souviendras
Sa prononciation te résonnera
Ce jour là, alors tu comprendras
De son oubli, il te pardonnera

Révélations

Voir les commentaires

Bulle au vent

22 Juillet 2014, 09:06am

Publié par bibun

Bulle dans laquelle je compose
Des petits mots qui s'y déposent
Inspiration qui s'exprime en proses
Lorsque les passions s'imposent

Il n'y a jamais de rencontres dû au hasard
Malgré l'impression de pas qui s'égarent
Se croisent simplement des regards
S'échange et commence des histoires

N'éprouver que de l'admiration
Aux êtres brillants d'imperfections
Qui transpirent d'une belle compassion
Plutôt que de vivre dans la réprobation

Ma bulle de mots qui se dépose à tes côtés
Se sentir bien sans même vouloir se l'expliquer
Se comprendre sans même de paroles prononcées
Timides sourires miroitant de clarté

Ces présences qui se veulent providentielles
Être charmé par ce rayonnant visage célestiel
Émotions pures jamais plus artificielles
Petit vent qui soulève et déploie tes ailes

Laisser cette précieuse bulle s'envoler
L'observer douloureusement s'éloigner
Part de soi qui n'a plus de raison d'exister
Or, les lumières ne cesseront pas de briller

Aujourd'hui, plus de bulle resplendissante
Sans pour autant de pensées subclaquantes
Peut-être une chose beaucoup plus importante
Être entouré d'une âme bienveillante

Bulle dans laquelle j'ai tant de fois composé
Des milliers de petits mots qui s'y sont déposés
Inspiration exprimée avec des proses couchées
Mais, bien d'autres encore viendront à me posséder

Bulle au vent

Voir les commentaires

Les hommes en noir

14 Juillet 2014, 16:10pm

Publié par bibun

Toi, qui depuis jadis manque à ma vie
Aujourd'hui, il en est seulement ainsi
La luminosité peu à peu s'affaiblit
Profiter du calme de chaque nuit
A contempler la constellation de l'infini
Ces étoiles qui nous ont autrefois réunis

Lointaine lignée d'hommes en noirs
Nul besoin de possessions ostentatoires
Juste se retrouver soir après soir
Chacun notre tour à partager nos histoires
Chacun face à son propre reflet de miroir
Se souvenir avant que ne s'efface la mémoire

Il y a toujours l'absence de quelqu'un
Perdre son regard dans le lointain
Attendre peut-être un signe du destin
La silhouette d'un frère au bout du chemin
Hier ne resplendira plus aussi bien que demain
Comme la toute première rosée de chagrin

Ensemble nous fûmes sans cesse grandissant
Attendre patiemment à chaque soleil couchant
Partager nos voix autour de ce feu de camp
Distinguer la véritable couleur des sentiments
Nul besoin de signes distinctifs méprisants
Cette froideur que sait donner l'argent

Frères, vestiges d'un si lointain passé
Ne reste plus qu'une plume et un encrier
Tant de choses encore à coucher sur le papier
Des mots vivants insufflés de vérités
Tant d'âmes qui ont perdu leur humilité
Visages implorés de s'être lourdement trompés

Le savoir doit encore se taire
Les feux sont devenus misères
Ne se réunissent plus les vieux frères
C'est imposé un silence mortifère
Pesante ambiance de ces terres cimetière
Il faut du sombre pour distinguer la lumière

Les hommes en noir

Voir les commentaires

A présent, je vis

8 Juillet 2014, 07:12am

Publié par bibun

La vie est un grand puzzle d'un passé composé
Multitudes de pièces de joies et de peines mêlées
Où se confondent obscurité mais aussi clarté
De nos rêves brisés aux espoirs les plus sacrés

On peut parfois faire de mauvaises expériences
Mettre à mal nos convictions ou nos croyances
Ces petites fêlures qui ébranlent notre confiance
Se calfeutrer pour éviter ainsi toute souffrance

Très longtemps j'ai fuis
Cacher l'endoloris
Entrevoir l'infini
A présent je vis

Parce qu'on aura toujours des torts à corriger
Des erreurs d'autrui à savoir pardonner
Il n'existera jamais de monde qui soit parfait
Sauf si on décidait de l'accepter tel qu'il est

Il y aura encore bien du sombre à venir
Proclamer le contraire reviendrait à mentir
Apprendre seulement à sourire du pire
Car tout ce qui se vit nous fait grandir

Je suis tel que je suis
Avec une pensée aux amis
Qu'ils soient d'ailleurs ou d'ici
A présent j'ai compris
Le temps défile et s'enfuit
Mais je cours et je vis

A présent, je vis

Voir les commentaires

Croire en toi

30 Juin 2014, 19:47pm

Publié par bibun

Il est possible un jour d'aller à contre courant
Faire des choix qui peuvent sembler extravagants
Où il n'y aura pas forcément que des encouragements
Des mots jetés qui parviennent à être blessants
Dans son baluchon ne prendre que les meilleurs sentiments
Finiront par se déshydrater chacun des médisants

Pieds nus de nouveau juste ici bas
Revêtir ses guenilles d'autrefois
Revoir les empreintes de ses anciens pas
Mémoire qui, jamais ne les oublia
Il y a ce plus important, rappelle le toi
La plus belle chose qui soit, croire en toi

Seules les montagnes ne peuvent se rencontrer
C'est du moins ce que la légende raconterait
Peut-être qu'il ne faut pas se limiter
Donner aux proverbes une contre vérité
Ces convictions qui viennent nous transporter
Que rien ne puisse parvenir à faire plier

Pieds nus de nouveau juste ici bas
Revêtir ses guenilles d'autrefois
Revoir les empreintes de ses anciens pas
Mémoire qui, jamais ne les oublia
Il y a ce plus important, rappelle le toi
La plus belle chose qui soit, croire en toi

Il existera toujours des gens qui voudront te voir échouer
Attendre à ce précieux jour, où tu accepteras de renoncer
C'est le propre des hommes possédant des rêves brisés
Souvent, cette médiocrité qui donne l'envie de persévérer
Juste l'élan qui pouvait manquer pour en gravir le sommet
Sourire alors à ces gens qui ne le comprendront jamais

Pieds nus encore et toujours ici bas
Conserver ses guenilles d'autrefois
Laisser les empreintes de ses nouveaux pas
Mémoire des lendemains qui jamais n'oubliera
Il y a ce plus important, rappelle le toi
La plus belle chose qui soit, croire en toi

Croire en toi

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>