Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulle de mots le blog de bibun

Articles avec #poesie

Si différent

16 Mars 2010, 16:41pm

Publié par bibun

J'aurais aimé un peu plus longtemps, toujours et encore un peu plus de temps.

Tout ce qui donnait un goût différent, se laisser transporter par des mots envoutants, des gestes tendres donnant aux yeux un voile larmoyant.

Il est des émotions qui naissent, ressentir de l'ivresse, croire en sa chance, mais un jour sentir la distance, avancer avec prudence, de ses gestes que l'on aurait voulu apporter, mais en faire pénitence.

Se persuader qu'il n'y aura pas de tourments dans le silence, pourtant se retrouver seul face à l'indifférence et ne pas vouloir partager sa souffrance.

Il ne reste plus qu'à se délier de ses sentiments, tout ce qui était si présent.

Regarder au loin ses mots s'envoler, s'éloigner, puis s'écraser parce que son souffle est venu à manquer, tout ce que l'amour pouvait insuffler.

Alors il faudra seulement du temps à se donner, du temps pour oublier, du temps encore pour arriver de nouveau à espérer, à rêver, à aimer... sous la voute d'un ciel étoilé souhaiter que la maladie ne vienne pas tout emporter.

1.jpg 

Voir les commentaires

Impossible sommeil

15 Mars 2010, 09:07am

Publié par bibun

La nuit a fini à nouveau par tomber, la dictature du noir s'est imposée, mais devoir rester encore éveillé...

Il y a chacun de ces rêves que l'on n'arrive plus à toucher, mais devoir les regarder simplement être sacrifiés...

Des maladies que l'on ne sait pas prononcer, aberration à étiqueter, mais devoir encore et toujours s'en excuser...

De son passé falloir s'en justifier, considéré comme un perpétuel accusé, mais c'est ce qui a su me façonner...

Des regards ou des mots peuvent souvent blesser ou humilier, même pas s'en soucier, mais devoir en payer les intérêts...

Apologie de ce qu'il y a de plus mauvais, parce que c'est qui suscite de la curiosité, mais devoir s'en trouver déshumanisé...

Promesses de sécurité ou d'identité, étoiles jaunes aujourd'hui tristement décolorées, mais devoir se rappeler absolument du passé...

Même les petites histoires ont chacune eu le mérite d'exister, prenons simplement le temps de pouvoir encore se les raconter...

Dans l'existence il y a un temps pour toute chose, mais pour l'heure, ne laissons jamais le silence parvenir à l'emporter...

Lorsque le sommeil viendra à nouveau me border, est-ce que les rêves pourront-ils encore m'accompagner ou auront-ils seulement déserté ?



White_night.jpg 

Voir les commentaires

Quelque chose

13 Mars 2010, 08:42am

Publié par bibun

La lumière au loin qui devient un semblant de chemin dans l'obscurité
Quelque chose à toucher, à espérer, peut-être quelque chose de sensé
Un florilège de questions qui viennent se poser
Mais beaucoup de réponses viennent à manquer
Et l'oxygène qui n'a de cesse de raréfier

Au loin il y a cette lumière dont le regard ne peut s'en détourner
Quelque chose à caresser, à soulager, peut-être quelque chose de concret
Des murs lézardés que le temps n'a su supporter
des pas qui viennent si facilement à se dérober
et la fatigue contre laquelle il devient difficile de lutter

Cette lumière si proche qui vient nous aveugler
Dont les yeux finissent par s'y habituer
Fasciné par tant de clarté, peut-être quelque chose de sacré
Tout autour tournoyer, se laisser entraîner sans y pénétrer
Comme si certaines vérités ne devaient pas être encore divulguées ni révélées

Cette lumière dont le coeur s'embrase d'une façon inconsidérée
Une chaleur dans laquelle s'envelopper
Peut-être quelque chose pour soulager
Pas de gestes enragés
Une lumière dans laquelle s'inonder
Où l'on pensait pouvoir s'aventurer
Et tant aimé avoir la possibilité de voler

La frénésie finira par passer
Où la lumière ne pourra plus être supportée
Et finir par sentir ses ailes brûlées
Peut-être quelque chose de sacrifié
Des larmes trop lourdes sur le sol sont venues s'écraser
Comme le corps dont les forces ont fini par déserter
Et les plumes aux vents simplement balayées



angedechu 

Voir les commentaires

Juste un condamné

12 Mars 2010, 10:16am

Publié par bibun

Dos au mur avec les pieds et poings liés, juste un prisonnier, pas de nom mentionné, juste une une tête tranchée pour une liberté de penser.

Être entouré d'une foule enragée, juste une femme apeurée, pas d'identité donnée, juste des cailloux lancés pour une liberté d'exister

Une chasse simplement donnée, juste une gouine ou un pédé, pas de visage humanisé, juste des coups portés pour une liberté d'aimer

Regarder le monde tel qu'il est, sa modernité, sa beauté... mais ayant su conserver également de son passé son effroyable cruauté

Des événements dont je n'arrive pas à m'en détourner, ces personnes que je ne saurais pas nommer, mais qu'il est difficile d'oublier

Des histoires qu'il m'est possible de raconter, qui font parfois l'actualité, mais qui très vite en viennent à être également enterrées

Si tout cela parait sensé, si le monde est ainsi fait, s'il faut savoir l'accepter... j'aimerai seulement que l'on veuille bien me l'expliquer.

Si demain une balle tirée devait me transpercer, si une pierre lancée devait me lapider, si un coup porté devait seulement m'achever...

N'avoir de raison d'exister, gommer mes mots pour ne plus qu'ils ne puissent s'exprimer, est-ce que le monde en serait profondément changé ?



mort.jpg 

Voir les commentaires

Ne sait plus voir

11 Mars 2010, 16:55pm

Publié par bibun

Je ne sais plus voir le monde s'éveiller
Cette vive clarté chassant l'obscurité
Insuffler la beauté à tout ce qui peut nous entourer
A chaque fois que le soleil vient à se lever.

Je ne sais plus voir la crise à chaque jour un peu plus s'insinuer
La misère doucement s'installer et perdurer
Mais toujours en attente de réponses inappropriées
Qu'est devenue cette légèreté d'un pas si lointain passé

Je ne sais plus voir cette masse généralisée
Que derrière cette nouvelle anxiété
se sont des millions de visages marqués
Par tant des lendemains désenchantés

Je ne sais plus voir le regard des enfants aux rêves brisés
Leur corps et leurs yeux parfois trop blessés
Où l'innommable dans lequel on a les a projetés
Et cette peur de devoir tout accepter

Je ne sais plus voir les coups portés
Sur ces femmes aux figures tuméfiées
Des statistiques que l'on sait comptabiliser
Accepter que certaines d'entre elles ne pourront pas être sauvées

Finalement, il y a énormément de choses que je sais voir
Même si c'est dans les yeux il y a cette lueur d'avenir trop noire
Où le verbe espérer est malmené voire endeuillé
Mais où on peut y lire toujours de la dignité

Je sais voir toute cette triste actualité
Pourtant, je ne regarde plus la télé
La lucarne qui rend le monde un peu plus éloigné
Tant de réalité se passe aussi tout à proximité

Je ne peux m'empêcher de penser quand je reste éveillé
Peut-être que tout ce qui pourra ressusciter le mot "espérer"
C'est la solidarité, ce que l'on est capable de donner
Parce que de nos vie croisées, on ait pu s'en sentir touché



yeux_XS.jpg 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 41 42 43 > >>